Mlivres

Littérature

24 janvier 2009

PREVUS DE LIRE

Philip K Dick| Ubik |

Philip K Dick | Minority report |

Pierre Boule - |la planète des singes|

- |Bérénice|

Paul Claudel - | le soulier de satin|

Kazuo Ishiguro - |Quand nous etions orphelins|

Orhan Pamuk - |Neige|

Irène Némirovsky - | Le Bal |

Robert Musil - |L'homme sans qualités|

V.S. Naipaul - |Mr. Stone|

Jonathan Safran Foer - |Extrêment fort, incroyablement près|

Marguerite Duras - |Un barrage contre le pacifique|

Saul Bellow - |Herzog|

Simone de Beauvoir - |Les Mandarins|

Gitta Mallasz -|Dialogues avec l'ange| -1970

Arthur Golde -b|Geisha|

Jean D'Ormesson - |Une fête en larmes|

Hugo Victor - |Quatrevingttreize| -1874

Zhang Xinxin - |Le partage des rôles|

George Orwell - | 1984 |

Witold Gombrovicz |Ferdydurke| paru en 1937

Avraham B. Yehoshua - |L'amant|

Honoré de Balzac - |La duchesse de Langeais|

Marcel Proust |Du côté de chez Swann|

Gerard de Nerval

Dominique de Roux - |l'Harmonika-Zug|

Ernst Jünger - |Sur les falaises de marbre| 1940

Montherlant - |Un incompris|

Montherlant - |Fils de personne|

Gerard Manset - |Les petites bottes vertes|
294 pages. http://www.lire.fr/critique.asp/idC=51208/idR=218/idG=3

Jacques Abeille|Le veilleur du jour| roman paru en 1986. Livre rare.

René de Chateaubriand - |Mémoires d'outre-tombe|

Anatole France - |les dieux ont soif|

Anatole France - |le livre de mon ami|

André Gide - |Et nunc manet in te| -1947 -si le grain ne meurt

Alain Finkielkraut - |Le mécontemporain|

Alain Finkielkraut - |L'ingratitude|

Charles Peguy - |Notre jeunesse|

Gita Sereny - |Albert Speer, son combat pour la vérité|

Pär Lagerkvist - |Le nain| -1944

Posté par mlivres à 18:48 - MOI - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

LAISSER UN MESSAGE ?

  • c'est interessant

    C'est intéressant, et en effet tout à fait d'actualité: Courrier International l'a à nouveau évoqué dans son dossier "travailler moins pour gagner moins et vivre mieux" du premier numéro de janvier 2008, et même Métro a fait une double-page avec le classement des pays les plus heureux, en tête desquels ceux de l'Europe du Nord. Ton dernier paragraphe est notamment intéressant, la foi... a sans doute été remplacée par la doctrine utilitariste de l'action, pour le bonheur avant toute chose. C'est d'ailleurs avec cette vision très utilitariste du bonheur, comme "bien-être et utilité" qu'Amartya Sen (Indien prix Nobel d'économie) a déjà tenté de créer un instrument de mesure de ce qu'il considère comme une forme de bonheur... l'IDH que tout le monde connaît. Simplement pour te saluer en fait, bien à toi. (Au fait, pour quoi devais-tu faire ce travail?)

    Posté par STRANGE DAYS, 24 janvier 2009 à 18:50
  • eh bien eh bien

    Eh bien, eh bien... (pour ta dernière phrase). Tu me fais penser à d'autres personnes toujours excessives dans leurs points de vue. La dernière image que j'avais de toi était que tu voulais devenir bibliothécaire... que fais-tu maintenant qui te détourne à ce point de la lecture? Même quelque chose comme HEC ne pourrait produire un tel effet. Ou alors de la finance? Lire est un luxe, je suis d'accord, mais quel plaisir et quelle chance de pouvoir se payer du luxe! Tu parais passer d'un extrême à l'autre (je trouve cela suspect aussi les gens qui lisent plus qu'il ne mangent, et tout et n'importe quoi), mais tu devrais essayer des livres de qualité. Par exemple, si il commence à te manquer un peu d'humain, Le Maître et Marguerite de Boulgakov ou Printemps et autres saisons de Le Clézio. Si justement tu trouves que "ça ne sert à rien" parce que ce ne sont que des histoires, je suis en train de commencer l'essai La Musique et l'ineffable de Vladimir Jankélévitch qui a l'air passionnant et permet de comprendre pas mal de choses dans ce que l'on côtoie pourtant quotidiennement, si tu te préoccupes de l'utilité. Si lire n'est pas un besoin, cela permet de garder un peu de dignité, en empêchant de tourner à la bêtise ou à l'hystérie (en ce qui me concerne). Et en "ouvrant un peu les possibles"... Il faut être très fort (ou perdre ce qui nous rend humain) pour se contenter de l'utile... Mais j'espère que ces titres te redonneront un peu de goût pour les livres (si tu y abandonnes un peu de ton temps, ce qui est souvent difficile) (le premier message s'était envoyé deux fois, involontairement, tu peux en effacer donc..) C'est agréable d'écrire un commentaire avec une jolie écriture, en passant. Je relis; quand même, tu m'as laissé un sujet d'argumentation vachement facile...

    Posté par strange days (fe, 24 janvier 2009 à 18:51

_

PSEUDO

Email :