Mlivres

base de données publique

23 janvier 2009

René Bazin - Les Oberlé -1903

René Bazin - Les Oberlé -1903
à propos de l'auteur: René Bazin (1853-1932) est un écrivain français, élu membre de l’académie française en 1903 après le succès des Oberlé. C’est un écrivain de la « revanche ». Ses romans ont le plus souvent pour cadre le milieu rural et paysan.

résumé du livre: Alsace lors de son annexion à l'Allemagne avant 1900.
Résistance des Alsaciens: refus de se marier avec des officiers allemands, refus de parler l'allemand en public, parle le français en présence d'officiers allemands, chants français dans les champs, célébrations de Pâques clandestines...
Portrait d'une famille brisée: le père riche industriel Joseph Oberlé, collabore avec les occupants allemands, il envoi son fils faire ses études de droit en Allemagne, et souhaite que sa fille Lucienne Oberlé devienne l’épouse d’un Allemand, contrairement aux idées résistantes de son épouse Monique Oberlé, née Monique Biehler, de son fils Jean Oberlé, ainsi que son beau-père, Monsieur Philippe Oberlé.
Lucienne fréquente un puissant officier Allemand Wilhelm Von Farnow, qui souhaite l’épouser, mais lors de sa visite dans la maison familliale des Oberlé à Alsheim en Alsace, le grand-père les chasse, lui et son oncle, le comte Von Kassewitz. Kassiwitz conseille à son neveu de ne pas épouser Lucienne, ce qu’il refuse. La mère Oberlé cède en prêtant aux amoureux la maison Biehler à Obernai. Jean Oberlé tombe amoureux d’Odile Bastian, dont le père est un grand résistant, qui refuse que Odile sa fille épouse Jean, en raison qu’elle serait par conséquent la belle sœur d’un officier Allemand. Jean est très triste et décide pour l’amour de la France, de déserter l’armée Allemande dans laquelle il était obligé de faire son service militaire, pour s’enfuir en France. Jean part dire son projet au père Bastian, dit adieu à la femme qu’il aime. Il s’enfuit avec son Oncle, après avoir feint de commencer son service militaire dans la caserne Saint Nicolas, est pourchassé, mais est recueilli blessé par des frontaliers français. Le livre termine sur le chant du coq et jean endormi, dans la maison des frontaliers français.

Mon avis:  Magnifique livre, très doux à lire, de magnifiques passages sur l'Alsace, sur les coutumes alsaciennes, qui est une jolie région française, si particulière à cause de son Histoire, à découvrir.

(302 pages/auteur français de l'académie française)

Posté par mlivres à 23:22 - AUTEUR FRANCE 1900<<1980 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

LAISSER UN MESSAGE ?

    merci beaucoup

    bonsoir,

    je vous remercie beaucoup car j'avais besoins d un resumé sur ce livre pour un commentaire en histoire et j'ai pu trouver un tres bon resumé sur ce blog

    merci encore

    Grégoire

    Posté par gregoire, 23 janvier 2009 à 23:23
  • bonjour

    Posté par oberle, 09 février 2012 à 11:42
  • je vous remercie pour toutes ces données, moi même étant un Oberle et demeurant dans la région de Colmar
    Marcel

    Posté par oberle, 09 février 2012 à 11:44
  • Roman passionnant qui me touche particulièrement car la fin du livre se passe dans le massif du Donon dans un coin que je connais comme le fond de ma poche pour y avoir souvent chassé autour de la ferme appelée la ferme des Oberlé, là où se termine le livre ...

    Posté par lambda, 05 mars 2012 à 10:45
  • My interest in the story is because my grandfather immigrated to NY in 1870 which is around the time of this story. His name was Aloyse or Alois Oberle. I was interested to try to trace our ancestry on his side of my family.

    Posté par John, 16 mars 2014 à 21:05
  • My interest in the story is because my grandfather immigrated to NY in 1870 which is around the time of this story. His name was Aloyse or Alois Oberle. I was interested to try to trace our ancestry on his side of my family.

    Posté par John, 16 mars 2014 à 21:05
  • My interest in the story is because my grandfather immigrated to NY in 1870 which is around the time of this story. His name was Aloyse or Alois Oberle. I was interested to try to trace our ancestry on his side of my family.

    Posté par John, 16 mars 2014 à 21:06

_

PSEUDO

Email :